Business Plan : la bonne méthode pour le construire

Un business plan est un passage nécessaire pour tout créateur ou repreneur d’entreprise. En effet, cet exercice permet de présenter l’ensemble du projet ainsi que de prouver sa faisabilité et sa solidité. Sorte de document de référence, le business plan permettra ainsi à l’entrepreneur d’afficher des objectifs clairs et de potentiellement séduire des investisseurs ou des banques.

C’est pourquoi il est nécessaire de s’appliquer lors de sa réalisation et de s’entourer de professionnels susceptibles de vous prêter main forte, comme les experts-comptables.

Adopter la bonne méthodologie pour la mise en place de son business plan

Bien structurer son modèle

Comme dans tout dossier la structure est importante puisqu’elle symbolise la colonne vertébrale d’un projet. Celle-ci doit donc suivre un raisonnement logique qui assurera une bonne compréhension de la part des lecteurs. Partez donc de ce qui est acquis aujourd’hui (l’équipe, la présentation du produit, l’étude de marché…) pour vous diriger vers les évolutions économiques à court puis à long terme (plan d’action, prévisions financières…).

Ne pas négliger l’étude de marché

Bien connaître le marché sur lequel on pose le pied lorsqu’on se lance semble logique. Mais le présenter correctement à de futurs investisseurs est plus que primordial ! Ces derniers doivent comprendre ce qui rend votre projet légitime et innovant tout en identifiant précisément le ou les besoins auquel vous répondez. N’hésitez pas à mettre les études observées et tout autre information servant votre cause. Attention tout de même à ne pas étouffer le lecteur avec une masse trop importante de données. Restez clair.

Se présenter soi et son entreprise

Si le facteur économique joue en très grande partie dans la réussite d’un projet, l’aspect humain doit lui aussi entrer en jeu. Bien présenter votre équipe, ce qui vous anime et les valeurs que votre entreprise souhaite véhiculer peut faire pencher la balance en votre faveur. Plus vos convictions, votre envie, la complémentarité de votre équipe et votre background seront solides plus il semblera logique de vous faire confiance et de croire en votre projet.

Faire des prévisions réalistes (voire pessimistes)

Sans rêve, pas de grande entreprise. Cependant il est obligatoire d’avoir les pieds sur terre concernant les prévisions financières établies dans votre business plan. Ne cherchez pas à gonfler vos chiffres ou à être trop optimiste : rester réaliste. Cela vous permettra d’y voir clair dans votre plan financier et de montrer que vous êtes conscients des problématiques et dépenses auxquelles vous allez faire face. Il peut également être utile d’avoir un scénario qui tend vers le pessimisme, surtout à court terme, les premières années de vie d’une entreprise étant parfois financièrement difficiles.

Adapter son business plan aux différents interlocuteurs

Selon le destinataire de votre dossier, il est conseillé de modifier légèrement ou en profondeur votre business plan. En effet, un banquier en vue d’une demande de crédit ou bien un investisseur privé ne rechercherons pas les mêmes informations. Si le premier attachera de l’importance aux capacités de remboursement et d’autofinancement, le second insistera plus sur des notions de rentabilité, de résultat net et de dividendes.

Faire appel à un expert-comptable pour son business plan

Il peut arriver que vous ne vous sentiez pas à l’aise avec l’exercice de rédaction et de construction de votre business plan. Pas d’inquiétude, les experts-comptables sont de très bons alliés qui sauront vous accompagner à travers ces démarches. Avec eux, le volet financier de votre entreprise prendra une toute autre dimension.

Un expert-comptable se doit d’être un véritable booster d’entrepreneurs et apportera ainsi une réelle valeur ajoutée à votre projet, bien après l’établissement de votre business plan. Celui-ci pourra ainsi vous accompagner dans la suite de votre aventure entrepreneuriale aussi bien en matière juridique que social (rédaction des statuts, fiches de paie, bilan…).


Chez CECCA, nous accompagnons ainsi depuis plus de quinze ans de très nombreux clients dès le début de leur entreprise !

Faire appel à l’un de nos experts-comptables


Vous aimerez aussi

CECCA est le meilleur expert-comptable pour les franchiseurs et franchisés
Business

Vous souhaitez devenir franchisé ? Les conseils d’un expert !

L'un de vos employés a supprimé un mail par erreur ? Vous voulez savoir si ce type d'erreur constitue une faute professionnelle ? 
Petit Cas CECCA

Petit Cas CECCA #66 : une erreur de mail peut-elle constituer une faute grave ?

L'employeur doit fournir à ses employés une fiche de paie. Avec vous, nous passons en revue les informations qui doivent être incluses dedans.
Les actualités sociales

Du nouveau sur la fiche de paie !

Est-ce possible de bénéficier de l'assurance chômage après un abandon de poste ? L'employeur peut-il entamer une procédure de licenciement ?
Les actualités sociales

L’abandon de poste est considéré comme une démission en 2023

Vous êtes à la tête d’un réseau de franchises ? Le cabinet comptable CECCA vous donne les clés pour optimiser votre franchise !
Business

CECCA : l’expert-comptable booster de franchise 

La liberté de l'organisation du travail est-elle totale pour un cadre autonome ? C'est la question soulevée par le Petit Cas CECCA #66.
Petit Cas CECCA

Petit Cas CECCA #66 : Le statut cadre signifie-t-il totale autonomie ?

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour rester informé des dernières actualités !