Destination France : le nouveau plan de l’État pour relancer le tourisme

Actualités

Lors d’un déplacement à Amboise, Jean Castex a présenté le plan Destination France. Un programme à 2 milliards d’euros qui vise à transformer le secteur touristique, durement touché par la crise sanitaire.

Depuis 30 ans, la France reste la destination la plus visitée par les touristes. En 2019, 90 millions de personnes sont venus découvrir l’Hexagone. Mais en 2020, la crise sanitaire a eu de lourdes conséquences sur le secteur touristique qui peine à redémarrer. Pour palier à cette problématique, le Gouvernement lance le plan Destination France. Le but ? Miser sur un tourisme plus durable. Et, pour reprendre les mots de Jean Castex, « conforter la France comme première destination touristique mondiale. »

Un plan en 5 axes

Doté d’un budget de 2 milliards d’euros, le plan Destination France veut atteindre ses objectifs grâce à 5 axes :

  • Conquérir et reconquérir les talents : l’État compte lancer une campagne de communication pour valoriser les métiers du tourisme, surtout auprès des jeunes. Un réseau d’excellence des écoles et formations du tourisme sera également mis en place pour aboutir à la création de 400 postes d’étudiants en 2022 et 2024.

  • Renforcer la résilience du secteur et soutenir la montée en qualité de l’offre : 100 millions d’euros seront ainsi débloqués pour aider les secteurs du tourisme d’affaires et de l’événementiel. L’État imagine aussi une simplification du cadre réglementaire pour favoriser les investissements dans l’hôtellerie et les résidences. Enfin, 50 000 jeunes et 100 000 seniors précaires pourront partir en vacances grâce à un soutien financier.

  • Valoriser et développer les atouts touristiques français : cet axe se divise en 2 volets. Le premier, à 51 millions d’euros, vient soutenir les atouts touristiques de notre pays. Le deuxième, à 55 millions, se concentre sur le renforcement d’une offre d’ingénierie touristique pour les territoires.

  • Répondre aux enjeux de transformation du secteur : cet axe passe par un renforcement des moyens du fonds tourisme durable. Une modernisation des classements d’hébergement touristiques. Une mise en place d’outils visant la réduction de l’empreinte écologique du secteur. Une adaptation des campings au changement climatique en zone littorale. Et un volet de 44 millions d’euros pour soutenir l’investissement dans les infrastructures touristiques durables.

  • Promouvoir la destination France et consolider ses parts de marché : le Gouvernement veut tirer profit d’évènements sportifs internationaux qui auront lieu dans notre pays : la coupe du monde rugby en 2023 et les JO de 2024 entre autres.

Tout savoir sur le plan Destination France.


CECCA accompagne les entreprises du tourisme
Contactez-nous

Découvrez plus d’actualités sur notre blog


Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur linkedin

Vous aimerez aussi

Actualités

Le Petit Cas CECCA #36 : une visite mystère peu scrupuleuse

destination france
Actualités

Destination France : le nouveau plan de l’État pour relancer le tourisme

coworking
Actualités

Les espaces de coworking n’ont jamais été aussi nombreux en France

programme next 40/120
Actualités

French Tech : les candidatures sont ouvertes pour le programme Next 40/120

micro-entreprise
Actualités

Micro-entreprise : les activités autorisées et interdites

Actualités

Little Home, le bar à cocktails chill et cosy du 11e

Inscrivez-vous à notre newsletter
pour rester informé des dernières actualités !