Skip links

Prêt Garanti par l’État : des taux variables selon le nombre d’années de remboursement

Face à la crise, ce sont près de 600 000 entreprises qui ont souscrit à un Prêt Garanti par l’État (PGE). Mis en place par le Gouvernement en mars dernier, ce dispositif sans précédent a pour but d’apporter des financements nécessaires au maintien de la trésorerie des entreprises confrontées à une forte baisse d’activité. 

Mais quelles sont les modalités de remboursement de ce prêt ?

Bruno Le Maire, ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance, a précisé les modalités de remboursement du Prêt Garanti par l’État au début du mois de septembre après avoir trouvé un accord avec  les membres du comité exécutif de la Fédération bancaire française (FBF).

Ainsi, les petites et moyennes entreprises ayant souscrit à un PGE et souhaitant étaler le remboursement de ce dernier sur plusieurs années pourront bénéficier de taux bancaires variables, compris entre 1 % et 2,5 %, en fonction du nombre d’années de remboursement.

Les banques se sont donc engagées lors de l’accord à proposer une tarification maximale de :

  • 1 à 1,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2022 ou 2023
  • 2 à 2,5 % pour des prêts remboursés d’ici 2024 à 2026, coût de la garantie de l’État compris.

Pour rappel, comme prévue par la loi de finances rectificatives de mars 2020, les entreprises peuvent librement lisser le remboursement des prêts garantis par l’État sur une période maximale de 6 ans.

Il appartient donc à chaque entreprise d’effectuer un prévisionnel afin de rembourser le plus rapidement possible leur prêt et bénéficier ainsi des meilleurs taux.

Chez CECCA, nous aidons et accompagnons les entreprises dans leur gestion et leur comptabilité depuis le début de la crise. N’hésitez pas à faire appel à un expert CECCA afin de booster à nouveau votre activité.

Contactez-nous

Découvrir notre livret spécial Covid-19

Leave a comment