Skip links

L’entrepreneuriat séduit-il toujours les jeunes ?

45% des jeunes entre 16 et 25 ans seraient intéressés par l’entrepreneuriat. Étude.

Une nouvelle enquête menée par MOOVJEE (Mouvement pour les jeunes et les étudiants entrepreneurs) avec OpinionWay et le CIC a été dévoilée. Cette dernière s’est intéressée au rapport qu’entretiennent les étudiants avec l’entrepreneuriat et apporte des résultats pour le moins encourageants.

Une vision positive du dirigeant

Tout d’abord en ce qui concerne la vision de l’entrepreneur, une grande majorité des lycéens professionnels et étudiants interrogés voient le chef d’entreprise comme un leader (49%), un passionné (43%) ainsi qu’un preneur de risque (42%). Le dirigeant est donc essentiellement estimé d’après ses compétences personnelles plus que par l’argent qu’il gagne.

En effet, seuls 12% des 1000 personnes questionnées ont répondu que l’une des principales caractéristiques d’un entrepreneur était son « gros salaire ». Du côté du temps de travail, les interrogés ont conscience de la dureté de la tâche puisque 50% estiment qu’être chef d’entreprise signifie avoir de grandes responsabilités et 43% considèrent que celui-ci travaille beaucoup.

Une envie forte de créer son entreprise

L’étude s’intéresse également au désir des jeunes de se lancer dans l’aventure entrepreneuriale. « Les résultats de notre enquête sont éclairants : depuis 2017, le taux de jeunes lycéens professionnels et d’étudiants qui projettent de créer ou de reprendre une entreprise a augmenté de 9 points ! » estime Stéphane Soulaine, Responsable de l’innovation marchés au CIC.

Effectivement, ils sont 45% à envisager un jour de créer ou de reprendre une entreprise et 42% d’entre eux souhaitent le faire dans les 3 à 5 ans qui suivent la fin de leurs études. Les chiffres marquent donc un réel intérêt de la jeunesse pour l’entrepreneuriat. Mais pas n’importe lequel.

Un entrepreneuriat qui a du sens

C’est l’un des grands points soulevés par cette étude menée par MOOVJEE. 84% des jeunes interrogés estiment que la création d’entreprise est une forme d’engagement. Conscients des besoins toujours grandissants en matière d’emploi, d’écologie ou d’égalité, les étudiants trouvent dans l’entrepreneuriat de nombreuses réponses aux problèmes de notre société.

« Depuis 10 ans, nous accompagnons ces jeunes femmes et ces jeunes hommes dans la création ou la reprise d’une entreprise. Et nous constatons chaque jour que les moins de 30 ans entendent déployer des projets porteurs de sens, de valeurs, d’engagement pour la société », explique Dominique Restino, fondateur du MOOVJEE.

Cette étude réalisée par l’institut OpinionWay pour MOOVJEE et CIC prouve donc que la jeunesse française montre un intérêt fort pour un entrepreneuriat qui a du sens et a une image particulièrement positive du métier de chef d’entreprise. On souhaite donc à tous ceux qui veulent se lancer de réussir.


Vous avez un projet entrepreneurial ?

Contactez-nous


Leave a comment