Skip links

Quelles aides en matière d’embauche pour les employeurs ?

De nouvelles informations en matière d’embauche.

Le recrutement est un passage obligatoire lorsqu’il s’agit de développer son entreprise. Cependant, les démarches liées à l’expansion de son activité sont très fréquemment synonymes de coûts plus ou moins importants. C’est la raison pour laquelle il est nécessaire pour un employeur de se tenir au fait des exonérations et des aides qui lui sont proposées. Mais quelles sont-elles ?

L’une des grandes mesures phares en matière de recrutement initiée au 1er janvier 2019 est bien entendu la suppression du CICE . Le crédit d’impôt pour la compétitivité et pour l’emploi, auparavant accessible à toutes entreprises imposables (IS ou IR) et employant des salariés a tout bonnement été transformé en un allégement des charges sociales.

On retrouve dans un article paru le 20 février 2019 sur le site economie.gouv.fr, le détail de cet allégement des cotisations sociales ainsi que les différentes aides qui s’offrent à vous en tant qu’employeur.

On y découvre ainsi que différentes réductions ou exonérations sont accessibles selon les critères de la personne recrutée. Par exemple le recrutement d’un jeune en alternance en contrat d’apprentissage offre de nombreux avantages tels que la « Réduction générale des cotisations patronales (ex – réduction Fillon) sur les rémunérations n’excédant pas 1,6 SMIC. » ou bien l’« Aide à la conclusion du contrat d’un montant maximum de 3 000 € pour les apprentis reconnus comme travailleurs handicapés. »

En ce qui concerne le handicap, il est d’ailleurs rappelé que les entreprises de plus de 20 salariés ont l’obligation d’employer des travailleurs handicapés à hauteur de 6% de leur effectif. Une fois de plus, des aides sont proposées afin de permettre à l’entreprise de respecter cet engagement en limitant les frais qui lui sont liés.

Les embauches dans les zones en difficultés ou bien d’un demandeur d’emploi mènent également à des avantages aussi bien pour l’employé que pour l’employeur. Ainsi une entreprise recrutant en zone de revitalisation rurale (ZRR) des personnes en CDD ( minimum de 12 mois) ou en CDI pourra bénéficier d’une  » exonération de charges patronales pendant 1 an pour l’embauche du 1er au 50ème salarié ».

Il est donc conseillé de bien réfléchir aux options proposées et de se renseigner sur les aides à débloquer. De plus un simulateur de coût d’embauche en CDD, CDI ou en apprentissage a été mis en place afin de guider plus facilement les employeurs dans leurs décisions.

CONSULTER L’ARTICLE

Leave a comment