Skip links

Arrêt du fonds de solidarité le 30 septembre 2021

Le Ministre de l’Économie, des Finances et de la Relance a annoncé la fin du fonds de solidarité pour le 30 septembre 2021.

Mars 2020, le Président Emmanuel Macron annonce le confinement total du pays. Une décision qui entraine la fermeture de très nombreuses entreprises et une baisse générale de l’activité française. Pour pallier au manque de trésorerie, le Gouvernement met alors rapidement en place une aide inédite : le fonds de solidarité.

1 an et demi plus tard, ce sont plus de 2 millions d’entreprises qui ont pu bénéficier de cette aide allant de 1 500 à 10 000€. Un véritable soutien notamment pour les secteurs de l’hébergement et de la restauration, qui ont obtenu le plus gros montant d’aides.

Mais le fonds de solidarité s’apprête à tirer sa révérence. Bruno Le Maire a ainsi annoncé sa suppression lors d’une conférence de presse ce lundi 30 août. Les entreprises pourront donc en bénéficier encore jusqu’au 30 septembre, mais à certaines conditions. En effet, les entreprises demandeuses devront justifier d’un chiffre d’affaires minimal de 15 %. Autre particularité, les départements et territoires d’Outre-mer ne seront pas concernés par la suppression du fonds de solidarité. En cause, la situation sanitaire toujours particulièrement préoccupante sur ces territoires.

Quels plans après le fonds de solidarité ?

Bruno Le Maire a également fait le point sur les dispositifs à venir. Le dispositif de « coûts fixes » sera étendu à toutes les entreprises du tourisme et du secteur S1bis à partir du 1er octobre. Tandis que des plans d’action spécifiques verront le jour très bientôt pour les secteurs toujours touchés par la crise.

En effet, l’évènementiel ainsi que le tourisme sont encore impactés par les mesures sanitaires. Restrictions des vols et du nombre de destinations, organisations plus lourdes pour les évènements… La visibilité est encore restreinte pour les entreprises de ces secteurs.

Cependant, le Ministre de l’Économie a tenu à préciser que « l’activité économique tourne à 99 % de ses capacités d’avant-crise ». Il a également affirmé que « le pass sanitaire n’a pas d’impact sur l’activité économique ». Tout en admettant que certaines enseignes ont vu leur activité chuter depuis le 9 août 2021.


Découvrez plus d’actualités sur notre blog

Besoin d’un expert-comptable pour votre entreprise ? Faites appel à CECCA !


Leave a comment