Skip links

Les avantages de l’adhésion à un centre de gestion agréé

Bien que cela ne soit pas obligatoire, adhérer à un centre de gestion agréé comporte son lot d’avantages.

Gérer la vie d’une entreprise au quotidien prend du temps. Et les tâches administratives n’y sont pas pour rien. Pour alléger cette charge de travail, les entreprises peuvent donc faire appel à des centres de gestion agréés. L’adhésion est facultative mais les avantages existent bel et bien.

Tout d’abord, il faut choisir son centre de gestion selon son secteur d’activité :

  • Les CGA (Centres de Gestion Agréés) pour les entreprises industrielles, commerciales, artisanales et agricoles
  • Les AGA (Association de Gestion Agréées) pour les professions libérales
  • Les organismes mixtes de gestion agréés pour toutes les professions confondues

La mission principale d’un centre de gestion agréé est d’aider l’entreprise sur ses problématiques comptables, fiscales et juridiques. Concrètement, il permet de fournir annuellement un dossier de gestion présentant la situation économique et financière de la société. De surveiller les comptes et de pointer les incohérences. Enfin, d’anticiper les difficultés auxquelles l’entreprise pourraient faire faire.

Les avantages fiscaux

Pour obtenir de réels avantages sur sa fiscalité, l’entreprise adhérente doit être soumise à l’impôt sur le revenu. Si c’est le cas, elle doit alors s’inscrire avant la fin du 5ème mois qui suit l’ouverture de l’exercice comptable pour bénéficier de ces avantages :

  • Absence de majoration de 25% du bénéfice imposable. À noter que la suppression totale de cette majoration aura lieu lors de l’imposition des revenus 2023. En outre, les contribuables aidés par un expert-comptable en sont aussi dispensés dès maintenant.
  • Réductions d’impôt sous certaines conditions : l’entreprise relève d’un régime réel d’imposition et son chiffre d’affaire ne dépasse pas le plafond du régime de micro-entreprises (176 200€ pour la vente et le logement et 72 600€ pour les autres professions). Cette réduction sert à couvrir les frais de tenue de comptabilité et d’adhésion et ne dépasse jamais 915€.

Pour prouver que l’entreprise réunit bien ces conditions, une attestation fournie par l’organisme de gestion agréé est à rendre à l’administration fiscale.

Il ne faut pas oublier également que les avantages entraînent aussi des obligations. Ainsi, l’entreprise s’engage à donner tous les éléments nécessaires pour établir une comptabilité exacte. Elle doit aussi accepter les règlements par chèques de ses clients et le mentionner. Les manquements à ces obligations peuvent entraîner une exclusion du centre de gestion.

Pour retrouver toutes les informations concernant les centres de gestion agréés, rendez-vous sur le site impots.gouv.fr.


Vous souhaitez être accompagné dans vos démarches par un expert-comptable ?

Contactez-nous
Découvrir plus d’actualités sur notre blog


Leave a comment