Skip links

PLF 2021 : Les mesures pour les particuliers

Le Gouvernement a détaillé les mesures contenues dans son projet de Loi de Finances 2021 (PLF), notamment celles qui concernent les particuliers. On fait le point juste ici.

Le PLF 2021 apporte son lot de changement aussi bien pour les entreprises que pour les particuliers qui voient leur fiscalité s’ajuster autour des 3 axes prioritaires du plan France Relance : écologie, compétitivité, cohésion.

Favoriser l’achat et l’accessibilité au logement

Pour permettre aux Français et Françaises aux revenus modestes d’acheter plus facilement une résidence principale, le prêt à taux zéro est prolongé jusqu’en 2022. Si vous êtes déjà propriétaire d’un bien et que vous souhaitez vous lancer dans la rénovation énergétique de votre logement, il devient plus facile de bénéficier du dispositif MaPrimeRenov’. En effet, cette aide autrefois réservée aux ménages très modestes « s’ouvre à tous les propriétaires occupants, sans condition de ressources, ainsi qu’aux copropriétés et aux propriétaires bailleurs. »

Pour investir dans le locatif, vous pourrez toujours compter sur le dispositif Pinel qui est maintenu jusqu’en 2022. De plus, les aides au logement sont désormais calculées et versées en temps réel et ne se basent plus sur les revenus de vos deux dernières années. Enfin, la taxe d’habitation sera réduite cette année d’un tiers pour 20% des ménages les plus aisés et définitivement supprimée en 2023.

Miser sur l’électrique

Le Gouvernement souhaite inciter la population à passer à l’électrique en reconduisant le bonus écologique jusqu’au 30 juin 2021. Celui-ci permet de recevoir une aide pouvant aller jusqu’à 7 000€ lors de l’achat d’un véhicule électrique. Au contraire, les véhicules émettant beaucoup de CO2 se verront attribuer des malus selon un nouveau barème. Les véhicules pesant plus de 1,8 tonnes seront également davantage taxés à partir de 2022. Enfin, l’installation de bornes de recharge électriques sur un parking résidentiel donne désormais droit à un crédit d’impôts.

Place aux jeunes

Les étudiants ne sont pas oubliés du PLF 2021 puisque le Gouvernement s’engage à améliorer leur niveau de vie en abaissant le coût du ticket de restaurant universitaire CROUS à 1€ au lieu de 3,30€ auparavant. Le nombre de formations mises à disposition des jeunes seront augmentées pour leur permettre d’entrer plus facilement sur le marché du travail.

Les jeunes de moins de 26 ans et les personnes en situation du handicap pourront bénéficier d’aides à l’embauche grâce aux financements de contrats de professionnalisation et d’apprentissage. Enfin, « 300 000 parcours d’accompagnement et d’insertion sur mesure seront proposés afin de lutter contre la précarité ».


Vous souhaitez en savoir plus sur les principales mesures du PLF 2021 ?

Vous souhaitez être accompagné par un expert-comptable booster d’entrepreneurs ?

Contactez-nous


Leave a comment