Skip links

Le Gouvernement crée un label « anti-gaspillage alimentaire »

Dans le cadre de la loi anti-gaspillage pour une économie circulaire, le Gouvernement a lancé un label visant à lutter plus efficacement contre le gaspillage alimentaire.

Chaque année, en France, environ 10 millions de tonnes de nourriture sont jetés. Ce qui équivaut à 29 kilos par personne. Pour faire baisser ces chiffres alarmants, le Gouvernement avait mis en place en février 2020 une loi relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire (AGEC). Dans cette loi, on retrouve le label national « anti-gaspillage alimentaire » lancé officiellement via un décret datant du 24 décembre 2020.

Selon le ministère de la transition écologique, ce label « permet de valoriser des initiatives vertueuses et vise à accompagner les objectifs ambitieux définis par la loi ». Concrètement, ce label peut être attribué pour 3 ans aux acteurs de la distribution alimentaire et de la restauration collective (les supermarchés autant que les cantines sont concernés). Ces secteurs devront s’engager à « réduire le gaspillage alimentaire de 50 % par rapport au niveau de 2015 et cela d’ici 2025. » Les restaurants disposent quant à eux d’un délai supplémentaire de 5 ans pour se mettre à la page.

Le Gouvernement mettra en place des référentiels techniques au cours de l’année 2021 pour détailler les modalités d’obtention du label ainsi que les conditions de contrôle des établissements. Ce label est bénéfique aussi bien pour les entreprises que pour les consommateurs. Ceux-ci auront la possibilité de changer leur mode de consommation en allant vers des établissements sensibles à la lutte contre le gaspillage. Quant aux entreprises, elles pourront créer une nouvelle dynamique vertueuse et centrée sur l’avenir.


CECCA accompagne les entrepreneurs à travers la crise.

Contactez-nous pour plus d’informations
Plus d’actualités sur notre blog


Leave a comment