Skip links

Le gouvernement crée une aide visant à favoriser l’embauche des travailleurs handicapés

Le 6 octobre 2020, le gouvernement a décidé de mettre le handicap au centre de son plan relance, en créant une aide pour permettre aux entreprises d’embaucher plus facilement des travailleurs handicapés.

Pour relancer l’économie, le gouvernement français a mis en place le plan « France Relance » qui débloque pas moins de 100 milliards d’euros. Parmi les mesures annoncées dans ce plan, l’une d’elle concerne les travailleurs handicapés et leur embauche. En effet, les entreprises pourront, dès le 4 janvier 2021, bénéficier d’une aide financière pour recruter des travailleurs en situation de handicap.

Le montant et les conditions

Concrètement, le montant de cette aide s’élève à 4000 euros par salarié. Pour que l’aide soit attribuée, il faut obligatoirement que l’employeur procède à l’embauche entre le 1er septembre 2020 et le 28 février 2021. Le salarié qui rejoindra l’entreprise doit, de son côté, avoir la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé ou RQTH.

Le contrat peut être un CDI, un CDI intérimaire ou un CDD qui dure au moins 3 mois mais ne doit pas être un renouvellement de contrat. Concernant la rémunération, l’employé doit gagner deux fois le montant du SMIC ou moins. Enfin, si l’employeur a procédé a un licenciement économique dans l’année sur le poste concerné, il ne pourra pas toucher l’aide en question. Celle-ci est d’ailleurs compatible avec les aides Agefiph mais ne peut pas être cumulée avec d’autres aides de l’État.

Les démarches à effectuer

Pour pouvoir faire votre demande d’aide, il faudra atteindre le 4 janvier 2021, date à laquelle la plateforme de l’Agence de services et de paiement (ASP) sera effective. Il vous faudra alors fournir « la copie du contrat de travail, la copie de la pièce d’identité de son représentant et l’attestation justifiant de la reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé ». Attention, vous avez un délai de 6 mois maximum pour faire la demande.

Une fois les documents validés, l’ASP verse l’aide à l’employeur à la fin de chaque trimestre mais celui-ci ne doit pas oublier d’envoyer une attestation de présence du salarié pour que le virement soit effectué.


Plus d’informations sur l’Aide à la mobilisation des employeurs pour l’embauche des travailleurs handicapés

Découvrir d’autres actualités sur notre blog


Leave a comment