Skip links

Vers la fin des terrasses chauffées pour les bars et restaurants français

L’interdiction des systèmes de chauffage des terrasses françaises devrait entrer en application dès cet hiver 2021. Une avancée écologique, mais également un nouveau coup dur pour les bars et restaurants.

« On ne peut pas climatiser la rue en plein été lorsqu’il fait 30 degrés et on ne peut pas non plus chauffer à plein régime des terrasses en plein hiver pour le simple plaisir de boire son café en terrasse », a déclaré ce lundi Barbara Pompili.

S’assoir bien au chaud à une terrasse en plein hiver pour y boire un bon café, c’est bientôt terminé ! En début de semaine, la ministre de l’Écologie a annoncé l’interdiction prochaine des braseros et autres systèmes de chauffage utilisés par les bars et restaurants pour chauffer leurs terrasses. Une réponse favorable aux demandes de la Convention citoyenne qui avait rendu il y a quelque temps plus de 150 préconisations au Gouvernement afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre de la France.

Après Rennes, ce sont donc toutes les villes de l’hexagone qui seront concernés par cet arrêté d’ici l’hiver 2021. Une décision saluée par les élus écologistes de la capitale, qui se battaient depuis déjà quelques années pour faire interdire ces équipements énergivores.

Mais du côté des restaurateurs, c’est l’inquiétude et le choc qui prédominent. Lorsqu’on sait que les terrasses représentent en moyenne 30% du chiffre d’affaires d’un restaurant, les pertes risquent d’être particulièrement lourdes pour un secteur déjà fortement touché par la crise sanitaire. De plus, les systèmes coûtant particulièrement chers à l’achat (entre 10 000€ et 20 000€ en moyenne selon la taille de la terrasse), beaucoup de professionnels craignent de perdre leur investissement étant donné que le matériel deviendra difficilement revendable après la mise en place de l’interdiction. D’autres encore estiment que cette interdiction a pour but de punir l’individu, plus que de répondre réellement aux enjeux écologiques actuels.

Quoi que l’on en pense, cette nouvelle décision devrait marquer radicalement le paysage de la restauration et changer les habitudes des consommateurs, notamment celles des amateurs du “café, clope” en hiver, assis en terrasse.


Vous souhaitez découvrir plus d’actualités financières, juridiques et sociales ?

Consultez notre blog


Vous avez un restaurant et souhaitez être accompagné par un expert-comptable booster d’activité ?

Contactez-nous

Leave a comment