Skip links

Déconfinement : Quelles sont les principales annonces faites par Edouard Philippe ?

Beaucoup de Français et Françaises attendaient avec impatience l’allocution du Premier Ministre, ce mardi 28 avril à 15h. Edouard Philippe a, en effet, pris la parole afin d’évoquer le plan de déconfinement du Gouvernement qui débutera le 11 mai prochain et se fera étape par étape.

Voici les principales annonces à retenir.

Un déconfinement pas totalement assuré

Au début de son allocution, le Premier Ministre a tenu à évoquer la fragilité d’un déconfinement le 11 mai prochain et qu’il était possible que celui-ci soit reporté si la situation dans les hôpitaux s’aggravait ou que le respect des consignes de sécurité n’étaient pas tenues par les Français et Françaises jusqu’au déconfinement.

Un maintien du télétravail fortement conseillé

 « Le télétravail doit être maintenu partout où c’est possible, au moins dans les trois premières semaines. Il n’y a pas sur ce sujet un avant et un après 11 mai », a évoqué le Premier ministre. Celui-ci a rappelé que les entreprises qui le pouvaient étaient vivement encouragées à laisser leurs salariés en télétravail.

Réouverture des commerces le 11 mai, sauf les cafés et restaurants

« Les commerces rouvriront également à partir du 11 mai. Tous, sauf les cafés et les restaurants, pourront rouvrir à partir du 11 mai. Les marchés seront en général autorisés, sauf si les maires ou les préfets estiment qu’ils ne peuvent faire respecter les gestes barrières », a expliqué Edouard Philippe lors de sa prise de parole. De plus, il appartiendra aux préfets de décider d’ouvrir ou non les centres commerciaux de plus de 40 000 m2.

Ainsi les commerces devront respecter un cahier des charges strict et veiller à la sécurité de leur client, notamment en faisant respecter la règle de distance minimale d’un mètre. « Un commerçant pourra subordonner l’accès de son magasin au port du masque. » a précisé le Premier Ministre. Concernant les restaurants, bars et cafés, le gouvernement statuera fin mai sur une ouverture possible après le 2 juin.

La vie sociale encore très limitée

Cérémonies religieuses interdites. Cinémas, musées, salles de spectacle fermés, rassemblements limités à 10 personnes, fin de la saison professionnelle de sport : la vie sociale ne reprendra que doucement son cours à partir du 11 mai. Du côté des plages, celles-ci ne devraient pas réouvrir avant le 2 juin.

Une offre de transports réduite

« Il est certain que les trois semaines à venir seront difficiles. Le port du masque sera rendu obligatoire dans tous les transports. La capacité du métro parisien sera drastiquement réduite », a indiqué Edouard Philippe. Seule 70% de l’offre RATP sera ainsi disponible à la date du 11 mai et les transports interrégionaux et interdépartementaux seront également réduits. Le Premier Ministre a ainsi fermement affirmé : « nous allons continuer à réduire l’offre, à exiger une réservation obligatoire dans tous les trains, à décourager les déplacements entre départements. Ce n’est pas le moment de quitter son département pour partir en week-end ».

Cependant les attestations de déplacement disparaitront à la date du 11 mai et il sera de nouveau possible de circuler librement dans un rayon de 100km de son domicile. Les autres déplacements devront être pour motif impérieux, familial ou professionnel.

Feu vert pour les maternelles et crèches

« Nous proposons une réouverture très progressive des maternelles et écoles élémentaires à partir du 11 mai, partout sur le territoire et sur la base du volontariat. » a ainsi indiqué Edouard Philippe.  » Dans un deuxième temps, à compter du 18 mai, mais seulement dans les départements où la circulation du virus est très faible, nous pourrons envisager d’ouvrir les collèges, en commençant par la sixième et la cinquième. Nous déciderons fin mai si nous pouvons rouvrir les lycées, en commençant par les lycées professionnels, début juin », a également déclaré le chef du gouvernement.

Les crèches seront également de nouveau ouvertes, par groupes de 10 enfants maximum mais avec la possibilité d’accueillir plusieurs groupes de 10 enfants si l’espace le permet. Les professionnels de la petite enfance devront quant à eux porter un masque.

Vous souhaitez ouvrir votre entreprise à nouveau en veillant à la sécurité de vos salariés ? Consultez notre Fiche dédiée au déconfinement sur notre livret digital spécial COVID-19.

Leave a comment