Skip links

La France lance la création d’un Comité Pilote d’Éthique du Numérique

Le Comité Consultatif National d’Éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE) a été chargé par le Premier ministre de constituer un comité pilote d’éthique du numérique.

L’évolution des sciences et technologies numériques et leur diffusion importante et rapide ont bouleversé de nombreux secteurs d’activité aussi bien privés que publics. Cependant, face à ces transformations constantes, de nouveaux enjeux éthiques apparaissent et questionnent la société actuelle aussi bien en matière d’entrepreneuriat, de sécurité, d’économie ou encore d’individu.

C’est la raison pour laquelle le Premier ministre, Édouard Philippe, a chargé le Comité Consultatif National d’Éthique pour les sciences de la vie et de la santé (CCNE) de constituer un comité pilote, dont l’objectif est « à la fois de remettre des premières contributions sur l’éthique du numérique et de l’intelligence artificielle et de déterminer les équilibres pertinents pour
l’organisation du débat sur l’éthique des sciences et technologies du numérique et de l’intelligence artificielle
».

Ainsi le comité fondé regroupe trente personnalités issues de différents secteurs et est dirigé par Claude Kirchner, directeur de recherche à l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria). La toute première réunion plénière du comité a eu lieu ce mercredi 4 décembre et portait sur trois thématiques importantes :

. Les agents conversationnels présents dans les téléphones (ex: SIRI), les interfaces avec les services en ligne ou encore les appareils domestiques.

. Le véhicule autonome.

. Le diagnostic médical et l’intelligence artificielle.

L’occasion pour le comité de s’interroger sur des éléments tels que la transparence, l’utilisation des données, le respect des individus ou encore les responsabilités concernant l’utilisation de certaines intelligences artificielles.

Et si d’autres réunions plénières devraient avoir lieu courant 2020, le Comité pilote d’éthique du numérique remettra au Président du CCNE le bilan de ses activités début 2021. Le CCNE établira par la suite la nécessité ou non d’un éventuel comité pérenne d’éthique du numérique.


Vous avez un projet dans le numérique ? Vous souhaitez révolutionner l’univers de l’IT ?

Entourez-vous d’un expert-comptable booster d’entrepreneurs dynamiques


Leave a comment

Name*

Website

Comment