Skip links

6 startups et entrepreneurs qui ont eu droit à leur propre film au cinéma

Le Festival de Cannes a démarré sur les chapeaux de roue ce mardi. 12 jours dédiés au 7ème art. 12 jours remplis d’histoire, de vie, de personnages tous plus colorés et uniques les uns que les autres. Et s’il existe bien une catégorie de personnes qui a inspiré bon nombre de réalisateurs, ce sont bien les entrepreneurs. De Facebook à Apple en passant par nos clients de Crazy EVG, le cinéma a toujours adoré les success story aux parcours atypiques.

Voici donc 6 films qui ont été inspirés par des startups qu’il est toujours bon de voir ou de revoir lorsqu’on est entrepreneur.

1. Steve Jobs de Danny Boyle

Comment évoquer l’entrepreneuriat sans parler de l’incroyable success story du fondateur d’Apple : Steve Jobs. Réalisé par Danny Boyle, le film évoque différents moments de la vie de l’entrepreneur pour un résultat intime servi par un casting parfait.

2. Le Fondateur de John Lee Hancock

Ce film américain sorti en 2016 évoque la rencontre entre Raymond « Ray » Kroc et les frères McDonald. Créateur de la franchise McDonald’s après l’avoir rachetée, Ray Kroc est un entrepreneur visionnaire à l’incroyable histoire puisque celui-ci a fait fortune… à 58 ans. Un bel exemple de persévérance et un vendeur acharné magistralement interprété par Michael Keaton dans le long-métrage.

3. Joy de David O. Russell

Le cinéma sur l’entrepreneuriat féminin est tellement rare qu’on ne peut pas passer à côté d’un film lorsqu’il l’évoque. C’est le cas de Joy qui raconte l’histoire peu commune de Joy Mangano, une entrepreneuse américaine  connue pour avoir inventé le balai-serpillière auto-essorant « Miracle Mop » dans les années 90. Mère célibataire de trois enfants, la jeune femme est passée par plusieurs échecs et problèmes (dont le vol d’idée) avant d’enfin rencontrer le succès. Une belle leçon de confiance en soi et d’empowerment au féminin.

4. The Social Network de David Fincher

Mettre Facebook entre les mains d’un réalisateur tel que David Fincher était déjà une brillante idée sur le papier. Le résultat l’est tout autant. Se concentrant sur la naissance du réseau social et les litiges entre les créateurs qui en a résulté, le film interroge la notion même d’entrepreneur. L’ego, l’amitié, l’appartenance, le juridique, The Social Network passe en revue chaque point auquel est confronté son personnage principal : Mark Zuckerberg.

Jesse Eisenberg dans « The Social Network » c: Columbia Pictures

5. Budapest de Xavier Gens

Sous forme de comédie sympathique, Budapest s’inspire de la vie d’Aurélien Boudier et Alexandre Martucci, à l’origine de la société Crazy EVG, spécialisée dans les enterrements de vie de garçon complètement déjantés ! Un bel exemple qui montre qu’on peut allier la fête à un projet entrepreneurial et être une belle réussite !

6. À la recherche du bonheur de Gabriele Muccino

Alors qu’il se retrouve dans une situation plus que précaire avec son jeune fils de cinq ans, Chris Gardner décide de prendre sa vie en main et de devenir : heureux. De sans-abri celui-ci deviendra alors chef de la direction de sa propre entreprise Gardner Rich & Co. Une magnifique success story qui donne un film véritablement inspirant porté par un Will Smith en grande forme. Un long-métrage qui évoque la force du mental et de l’amour de ses proches nécessaires à l’entrepreneuriat.

Leave a comment