Skip links

FCE, l’association qui rassemble les femmes chefs d’entreprise

Le monde de l’entrepreneuriat est toujours majoritairement masculin et les femmes peinent parfois à y trouver leur place. Pourtant, il y a heureusement de plus en plus de femmes qui se lancent et fondent leur propre entreprise. Pour les aider dans leur projet, les Femmes Chefs d’Entreprise est une association qui vise à rassembler les entrepreneures françaises et à les guider pour relever les défis qui les attendent. Fondée en 1945 par Yvonne-Edmond Foinant, l’une des premières femmes à avoir été élue à la Chambre du Commerce la même année, la FCE a pour vocation de « promouvoir la solidarité, l’amitié et le partage d’expérience au travers de liens privilégiés. » On le sait peu, mais les femmes pouvaient être à la tête d’entreprises avant même d’avoir le droit de vote et d’être éligible.

Aujourd’hui dirigé par Anne-Sophie Panseri, le réseau FCE France compte plus de 2000 membres à travers l’Hexagone et 48 délégations locales. Il s’inscrit également dans un réseau qui dépasse les frontières et dont l’objectif est de défendre « la représentation des femmes dans toutes les instances de décision économique ». Son logo est d’ailleurs très parlant : des ailes de Mercure pour signifier à la fois le commerce, l’industrie et les arts, le bâton d’esculape qui représente le pouvoir et qui, entouré de son serpent, symbolise aussi la vie.

Pour adhérer à la FCE, les conditions à remplir sont simples. Il suffit d’être une femme qui gère son entreprise et d’en être financièrement responsable. Vous pourrez alors être membre active, honoraire ou sympathisante de l’association, après avoir participé à deux rencontres minimum avec les responsables qui veillent à votre bonne intégration. Des meetings et journées spéciales sont souvent organisés entre membres de l’association pour continuer cette démarche positive de solidarité et cette envie de briser l’isolement. Les 15, 16 et 17 novembre prochains, c’est à Nantes que la FCE fera d’ailleurs son congrès national sur le thème du temps. Prêtes à rejoindre le mouvement ?

Leave a comment